Les grandes manœuvres chez les IOBSP

L'année 2016 sera une année de mutation pour les IOBSP (intermédiaires en Opérations de Banque et Services de Paiement), et notamment pour les grandes enseignes de courtage en crédit.
Tout d'abord, parce qu'après les exercices 2014 et 2015 portés par les renégociations de crédits en raison des taux bas, la production de prêts va se recaler sur l'activité économique du marché de l'Immobilier. Et c’est là que les intermédiaires devront faire toute la preuve de leur apport en termes de conseils pour les ménages.
Ensuite parce que la transposition de la Directive Européenne "MCD" (Mortgage Crédit Directive) va se faire d'ici mars 2016, imposant une formation continue des acteurs de la distribution des crédits (banquiers et IOBSP). Enfin, parce qu'après la mise en oeuvre, en janvier 2013, de la réglementation issue de la loi RBF (dite Loi Lagarde) d'octobre 2010, le temps est désormais aux rapprochements et opérations de croissance pour intégrer l'activité d'IOBSP dans des concept plus généraux de l'accompagnement du client dans ses projets immobiliers. Sont concernés les IOBSP eux-mêmes, mais aussi les Banques, les assureurs, les filières immobilières. Et ça touche à la fois le Marché domestique français, mais aussi les projets de déploiement sur l'Europe, car les spécialistes ont bien noté le redémarrage de l'Espagne, les chahuts du marché belge, les réformes engagées en Allemagne.... Du coup, on observe un renforcement des fonds Propres avec l'arrivée de fonds d'investissement ou encore des recentrages d'activité ou des alliances capitalistiques qui laissent augurer une redéfinition du Marché.
MeilleurTaux avait donné le coup d'envoi avec une revente par BPCE à Equistone Partners, dans un souci de recentrage sur ses activité bancaires. MeilleurTaux s'est depuis remis en avant en rachetant un comparateur de services bancaires, et est train de racheter PREFEO, spécialiste du regroupement de crédits. ACE, de son côté, a fait rentrer dans son capital la Financière Rotschild pour accélérer son projet de développement en France. ASSU2000 s'est offert le réseau AB Courtage dans une opération de diversification en 2014. COVEA vient d'annoncer ses négociations avec la holding CEP du courtier en assurance CBP, pour céder sa filiale EMPRUNTIS, dans le cadre d'un recentrage d'activité. Rappelons qu'EMPRUNTIS avait précédemment racheté BROKER (transformé en BROKER by EMPRUNTIS) pour diversifier son activité d'IOBSP en ligne avec un réseau d'agences physiques. A noter aussi que, de son côté, CEP avait entamé des négociations avec un autre acteur important il y a plusieurs mois, pour une transaction qui n'a finalement pas abouti. Enfin rappelons que LA CENTRALE DU FINANCEMENT, "petit dernier" du Marché du courtage en crédit, est détenu partiellement par ARTEMIS (holding de participation du groupe PINAULT), et se tient à l'affût pour suivre d'éventuels projets paneuropéens des réseaux immobiliers OPTIMHOME et CAPIFRANCE du même groupe.
L'année 2016 s'annonce palpitante.....

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire